logo


De la drôle de guerre à l'Etat français

Présentation




     Le 3 septembre 1939, après l'Angleterre, la France déclare la guerre à l'Allemagne. Le gouvernement décrète la mobilisation générale. Extraits de "La Résistance et ses poètes", de Pierre Seghers - 2004 :
"sous un attentisme de façade les parlementaires, les militaires, les diplomates, la 5ème colonne allemande, les intérêts "grenouillent"... le civil et le soldat ne connaissent rien de ce qui se passe ... ils se sentent manoeuvrés... A l'abri de l'inviolable ligne Maginot les Français ne craignent rien. On est attentiste. On vit dans la torpeur... Le 9 avril Hitler envahit le Danemark et la Norvège. C'est la surprise... et  la magistrale percée. La drôle de guerre a pris fin.
     En France les chars allemands poursuivent et dépassent l'armée française en retraite et les civils en débandade. Le 14 juin ils sont à Paris où le drapeau à croix gammée flotte sur la Concorde tandis qu'ils défilent en musique sur les Champs Elysées. Un vert fléau s'abat sur le pays".
     Quatre jours plus tôt leurs alliés italiens nous avaient déclaré la guerre. Les 150 000 hommes de l'armée des Alpes, commandée par le Général Olry, étaient face à 450 000 Italiens qui attaquent le 20 juin mais ne réussissent qu'à prendre Menton. Le 24 l'armistice est signé à Rome. La Wehrmacht entre à Lyon le 19 mais ne peut pénétrer dans Grenoble. L'armistice franco-allemand est signé le 25 juin 1940.